De  Fr  En  
Théâtre de Lucerne
Ballet de Berne
Lois LEC et LPH
Nouvelles professions
Formation danseurs
Droit d'auteur
Loi sur la TVA
Jeunes travailleurs

Ordonnance sur la formation des danseurs

RÉSERVES MODIFIÉES

 

L'Union des Théâtres Suisses (UTS) salue la volonté de la Confédération de régler au plan national la formation des artistes de la danse et de prévoir une formation de base avec des critères uniformes. Alors qu'elle était sceptique au début, elle soutient désormais l'intention de fractionner à ce niveau la profession des artistes de la danse en formes classiques et modernes.

 

La situation peu claire de la formation des artistes de la danse en Suisse serait remplacée par une formation de base, et dès 2009 des projets pilotes seraient introduits dans le canton de Vaud et dans le canton de Zurich. Ainsi, les futurs artistes de la danse profiteraient d'une formation réglée avec des standards uniformes et auraient accès au système de la formation professionnelle en Suisse.

 

Que veut l'ordonnance?

Pour cette raison, l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) a ouvert la procédure de consultation concernant un projet d'ordonnance qui a comme but de permettre aux artistes de la danse d'accéder à un diplôme reconnu du degré secondaire II qui les qualifie pour exercer la profession de danseur/danseuse interprète dans les ballets des théâtres ou dans les compagnies indépendantes. Avec la maturité professionnelle, le certificat fédéral de capacité ouvre l'accès au niveau des Hautes Écoles, notamment aux études déjà existantes en pédagogie de la danse et aux études bachelor en cours de réalisation dans les Hautes Écoles Spécialisées. La formation de base est conçue sur trois ans et comprend des branches professionnelles, des branches de culture générale et de l'anglais, au total 1200 lessons. Les candidats doivent choisir entre deux orientations: la danse classique et la danse contemporaine.

 

La position de l'UTS

Dans sa prise de position adressée à l'OFFT, l'UTS appuie les objectifs de la nouvelle ordonnance. Elle soutient aussi l'introduction d'un certificat de capacité qui témoignerait à la danse artistique la reconnaissance qu'elle mérite et qui permettrait des études approfondies dans les écoles spécialisées. Enfin, l'UTS est favorable au projet pilote lié à l'ordonnance qu'elle considère comme "un pas important sur le chemin vers une reconnaissance officielle de cette profession ambitieuse".

 

Après les réserves formulées initialement contre l'intention de fractionner la formation des artistes de la danse en deux disciplines et un plaidoyer pour une formation globale qui comprenne les deux formes, la danse classique et la danse moderne, l'UTS soutient aujourd'hui le modèle prévu pour la formation de base. Car celui-ci garde ouvertes toutes les options pour une formation approfondie au niveau d'une Haute Ecole spécialisée. Cependant, l'UTS pense qu'une formation de base de trois ans n'est pas suffisante, à moins qu'elle ne soit précédée d'une formation élémentaire de plusieurs années dès l'âge de 4 à 7 ans sous une direction professionnelle.

logo print