De  Fr  En  
Kurtheater Baden
Theater Basel
Konzert Theater Bern
Théâtre Orchestre Bienne Soleure
Théâtre de Carouge
Theater Chur
Am Stram Gram Le Théâtre
Comédie de Genève
Grande Théâtre de Genève
Poche/GVE
Théâtre des Marionnettes de Genève
Théâtres des Osses
Théâtre Populaire Romand - Centre Neuchâtelois des Arts Vivants
Stadttheater Langenthal
le petit théâtre
Opéra de Lausanne
Théâtre Boulimie
Vidy Théâtre Lausanne
Luzerner Theater
TKM Théâtre Kléber-Méleau
Stadttheater Schaffhausen
Théâtre Orchestre Bienne Soleure
Theater St. Gallen
Theater Kanton Zürich
Theater Winterthur
Theater Casino Zug
Schauspielhaus Zürich
Opernhaus Zürich
Theater der Künste Zürich
Theater Neumarkt

Opernhaus Zürich

Falkenstrasse 1, CH - 8008 Zürich

TEL +41 1 268 64 00

FAX +41 1 268 64 01

www.opernhaus.ch

Directeur: [Andreas Homoki]

Directeur administratif: [Christian Berner]

Théâtre musical au format mondial

Avec la création de la Société Anonyme de Théâtre de Zurich ainsi que l’ouverture, le 10 novembre 1834, d’un lieu de représentation dans la Barfüsserkirche, la ville sur la Limmat disposa pour la première fois d’un lieu de spectacles pour troupes itinérantes. Après une période faste sous la direction de Charlotte Birch-Pfeiffer (1837/1843) et durant le séjour zurichois de Richard Wagner (1852/1861), le théâtre, alors d’une capacité de 800 places, brûla entièrement la nuit de la Saint Sylvestre de 1889. Mais le 30 septembre 1891, le théâtre municipal (l’Opéra d’aujourd’hui), destiné à le remplacer, fut inauguré sur la place Dufour, selon les plans des architectes viennois Ferdinand Fellner et Hermann Helmer. Ces plans étaient initialement destinés à un théâtre de Cracovie. L’extérieur de l’édifice est de style Renaissance, tandis que l’intérieur est s’appuie sur le courant rococo. Sous la direction d’Alfred Reucher, de 1901 à 1921, les spectacles furent transférés sur la scène du vieux théâtre de variété Am Pfauen. Depuis lors, la grande maison du bord du lac se consacre uniquement à l’opéra et au ballet .

 

En 1926, la salle «Esplanade» fut annexée au théâtre municipal et Rudolf Bernhard y installa un petit théâtre en 1942. Afin de répondre aux nouvelles exigences techniques, le peuple zurichois vota un crédit de 61,3 millions de francs le 08 juin 1980, sous l’intendance de M. Claus Helmut Drese. En lieu et place de l’Esplanade, l’ensemble architectural fut augmenté d’un nouveau bâtiment, d ‘après les plans de Claude Paillard et Peter Leemann, et inauguré le 1er décembre 1984. C’est ainsi que l’Opéra offre aujourd’hui 1200 places réparties sur 3 niveaux et la fosse d’orchestre jusqu’à 120 places selon sa configuration. La petite salle appelée «Studiobühne» et le Bernhard Theater accueillent chacun jusqu’à 200 spectateurs. L’ensemble musical, jusque-là pris en charge par la Tonhalle-Gesellschaft, connut un scission en 1985. Le 25 septembre 1994, le rattachement de l’Opéra au canton fut voté avec 74% de suffrage. Un crédit cadre de trois ans constitue depuis lors 50% du financement de la maison, pour un total de charges d’exploitation d’environ 112 millions de francs par an. Les 50% restants sont à la charge de l’intendant.

 

Depuis son origine, l’Opéra de Zurich s’est démarqué par une programmation prestigieuse, ponctuée de créations contemporaines audacieuses telles que «Lulu» d’A. Berg, «Mathis le peintre» de P. Hindemith, «Moise et Aron d’A. Schönberg ou «La passion grecque» de B. Martinu. Celles-ci ajoutées à des cycles Mozart ou Monteverdi très remarqués, ainsi qu’à une réelle mission révélatrice de jeunes talents du chant, ont fait de l’Opéra de Zurich une institution au rayonnement international, qui accueille sous son toit les grands noms du monde musical, qu’ils soient chefs d’orchestres, chorégraphes, metteurs en scène ou décorateurs. Alexander Pereira, intendant de l’Opéra depuis 1991, est fidèle à sa programmation de 40 œuvres d’opéras et des ballets (dont 15 nouvelles créations) par saison, soit un total de 280 représentations.

logo print