De  Fr  En  
Kurtheater Baden
Theater Basel
Konzert Theater Bern
Théâtre Orchestre Bienne Soleure
Théâtre de Carouge
Theater Chur
Am Stram Gram Le Théâtre
Comédie de Genève
Grande Théâtre de Genève
Poche/GVE
Théâtre des Marionnettes de Genève
Théâtres des Osses
Théâtre Populaire Romand - Centre Neuchâtelois des Arts Vivants
Stadttheater Langenthal
le petit théâtre
Opéra de Lausanne
Théâtre Boulimie
Vidy Théâtre Lausanne
Luzerner Theater
TKM Théâtre Kléber-Méleau
Stadttheater Schaffhausen
Théâtre Orchestre Bienne Soleure
Theater St. Gallen
Theater Kanton Zürich
Theater Winterthur
Theater Casino Zug
Schauspielhaus Zürich
Opernhaus Zürich
Theater der Künste Zürich
Theater Neumarkt

Schauspielhaus Zürich

Zeltweg 5, CH - 8032 Zürich

TEL +41 1 258 70 70

FAX +41 1 259 70 70

www.schauspielhaus.ch

Directrice artistique:

[Barbara Frey]

Directeur adminsitratif:

[Peter Hüttenmoser]

Du Theater am Pfauen au Schiffbau

Jusqu’au début du 19ème siècle, la ville de Zurich avait la réputation d’être l’ennemie du théâtre. Cela changea avec la création de la Société Anonyme de Théâtre de Zurich et celle du Théâtre Municipal (voir Opéra de Zurich), alors théâtre pluridisciplinaire. En 1901, sous la direction d’Alfred Reucker, les représentations de théâtre furent déplacées au Theater am Pfauen, un ensemble de bâtiments hôteliers gérés alors par une coopérative. Reucker parvint à faire du théâtre de province d’autrefois une maison de renomée. En 1926, le négociant en vins Ferdinand Rieser, prit l’établissement en mains et fonda la société anonyme zurichoise de spectacles. En même temps, il fit reconstruire le bâtiment par Otto Pfleghard et Max Häfeli et fit doubler la capacité d’accueil de la salle, qui passa à 939 places.

 

A partir de 1933, l’afflux à Zurich d’artistes allemands et autrichiens fuyant les nazis permit une réelle explosion théâtrale. En 1938, sous l’impulsion de l’éditeur Emil Oprecht ainsi que de la ville, fut créée la «nouvelle société anonyme du théâtre“ (Neue Schauspiel AG). Oskar Walterlin prit la direction de l’établissement, qu’il conserva jusqu’à sa mort en 1961. Ses choix artistiques et la qualité des artistes engagés en firent un des plus éminents théâtres de langue allemande d’Europe. Outre les classiques de rigueur, il présenta plus de 60 créations d’œuvres contemporaines telles que celle de Brecht, Durrenmatt, Frisch, Sartre, Wilder, Zuckmayer etc.… En 1951, les Zurichois refusèrent de justesse de léguer le théâtre à la ville mais votèrent en 1975 en faveur d’une rénovation globale par les architectes Schwarz et Gutmann. En janvier 1978 l’établissement modernisé put reprendre son activité, avec une deuxième scène pour les petites productions.

 

Après des années artistiquement mouvementées, un nouveau chapitre de l’histoire du «Theater am Pfauen» s’ouvra sous la direction conjuguée de Gerd Léo Kuck (1992/1999) et Marcel Muller (1991/2002). C’est sous leur impulsion que le nouveau «Schiffbau», dont les plans ont été confiés aux architectes viennois Ortner et Ortner, fut construit dans le quartier industriel de Zurich en pleine expansion, sur un ancien site de construction navale. Le nouveau théâtre fut inauguré le 21 septembre 2000 par l’actuel directeur Christoph Marthaler. Le complexe comprend une salle principale équipée de la toute dernière technologie, le „Box“, salle de plus petite dimension, une cour pour représentations en plein air, le club de jazz „Moods“, le restaurant „La salle“, ainsi que nombre d’ateliers, studios de répétition, bureaux et appartements. En 2000, le Theater am Pfauen a également été rénové et sa scène remise techniquement à niveau. Sa jauge est de 745 places. La saison comprend aujourd’hui 15 créations, soit 500 représentations. Sur un budget total de 45/48 millions de francs, la ville de Zurich participe à hauteur de 33 millions. En 2002, le Schauspielhaus de Zurich a été élu théâtre de l’année du monde germanophone.

logo print